2. Qui négocie ?

Entre 2012 et 2013, la DG commerce a rencontré 298 représentants d’intérêts (stakeholders). Parmi ceux-ci, 269 étaient des représentants du secteur privé. En parallèle, sur les 598 lobbyistes que la Commission européenne a rencontrés à propos du TTIP, 92% d’entre eux étaient des lobbys industriels.


La situation est sensiblement similaire pour la DG agriculture. En effet, les meetings organisés par la DG avec des représentants d’intérêts extérieurs incluaient dans 82% des cas de représentants de l’agro-business. Au niveau de la DG entreprise ce chiffre s’élève à 85% (5).

Dans le détail, les lobbys les plus actifs étaient les représentants de l’agroalimentaire, de l’industrie intersectorielle (par ex : Business Europe) suivis par les télécoms et le numérique.


D’après l’ONG Corporate Europe Observatory, la DG commerce a rendu manifeste son intention de faire participer des lobbyistes de l’industrie aux négociations. A titre d’exemple, la DG a encouragé le lobby européen des pesticides ECPA à participer aux consultations en collaboration avec son homonyme américain. Des « invitations » particulières auxquelles les représentants de la société civile (ONG ou syndicats) n’ont pas eu droit. (6)

Lire la suite : TTIP, Question n°2: Qui négocie ?

3. ISDS où en est-on ?

Pourquoi l’ISDS est-il un point central du partenariat transatlantique ? Car il lui est consubstantiel. En effet, les entreprises multinationales estiment qu’en cas de litiges, ils ne devraient pas se régler au niveau des tribunaux nationaux puisque ceux-ci sont susceptibles de favoriser leur gouvernement national et d’offrir un jugement tronqué. C’est pourquoi le TTIP prévoit l’introduction d’une « cour d’arbitrage internationale » indépendante. Cette structure doit permettre aux investisseurs privés de demander réparation (compensation) à un pouvoir public s’il se sent lésé. De nombreux exemples démontrent que ce type de juridiction sert en réalité les multinationales pour se débarrasser des normes sociales, sanitaires ou écologiques en vigueur dans le pays où elles opèrent.
 
On peut par exemple citer le cas de l’entreprise suédoise Vattenfall qui, via à un tribunal Etat-investisseur, a réclamé 4,7 milliards d’euros à l’Etat allemand comme réparation pour sa « sortie du nucléaire ». Et comme le montre le graphique ci-dessous, les recours à ce type de justice ad hoc ont connu une augmentation constante depuis la fin des années 80.

Lire la suite : TTIP, Question n°3: ISDS où en est-on ?

4. L’exemple de l’ALENA et l’agriculture mexicaine

L’ALENA est un accord de libre-échange entre la Canada, les Etats-Unis et le Mexique établi en 1994. La suppression des barrières tarifaires a plongé le Mexique dans une crise financière qui s’est ensuite propagée au Brésil et en Argentine. Le manque à gagner fiscal va gravement peser sur sa balance commerciale. Dès le milieu des années 90, les investisseurs internationaux n’y investissent plus ou rapatrient leurs capitaux. Un effet d’emballement qui aura pour conséquence une chute vertigineuse des titres de la Bourse mexicaine et une diminution de 50% de la valeur du peso.

Les quatorze années qui ont suivi l’accord ont eu un effet dévastateur sur l’économie mexicaine. Des milliers d’agriculteurs se sont retrouvés ruinés, incapables de concurrencer les produits agricoles nord-américains bon marché (car fortement subventionnés) qui ont envahi le marché mexicain.

Lire la suite : TTIP, Question n°4: L’exemple de l’ALENA et l’agriculture mexicaine

5. Standardisation des normes

Comme expliqué plus haut, le réel facteur pour obtenir les gains de croissance estimés du TTIP serait une standardisation des normes sociales, sanitaires et écologiques entre les USA et l’UE. Or, la position de la Commission européenne semble à, cet égard, paradoxale. En effet, Cecilia Malmström déclare que la Commission est intransigeante à propos du maintien des normes « environnementales, sur le travail et sur le commerce digital ». En parallèle dans son discours du 9 septembre 2015, Jean-Claude Juncker déclare :

« I’m in favor of TTIP but not of giving up standards & principles which can not be given up ».

 
Tout d’abord, on pourrait se questionner sur le réel intérêt du TTIP : la valeur ajoutée à l’économie européenne viendrait de la standardisation des normes. Or, la Commission se dit déterminée à conserver les normes européennes.

Lire la suite : TTIP, Question n°5: Standardisation des normes

6. Faut-il signer le TTIP à tout prix ?

Outre les risques de convergence réglementaire vers le bas, de dumping social et la déstabilisation du marché du travail, la Belgique a-t-elle réellement besoin du TTIP ? Nous l’avons vu les perspectives de croissance offertes par le TTIP pour les PME européennes restent « hypothétiques » (or, elles représentent plus de 95% des entreprises européennes). 

Nous pouvons donc légitimement penser que la majorité des profits générés par l’accord se situera au niveau des investissements américains en Europe : les IDE (Investissements Directs Etrangers). Ces investissements sont en général vus comme un gage de compétitivité du pays, créateurs d’emplois et vecteurs de croissance.

Cependant, d’après le rapport sur l’attractivité de la Belgique 2015 réalisé par le cabinet Ernst&Young, la corrélation entre IDE et emplois est loin d’être automatique :

Lire la suite : TTIP, Question n°6: Faut-il signer le TTIP à tout prix ?

1. Quels sont les bénéfices estimés (et fantasmés) du Partenariat Transatlantique ?


D’après une étude commandée par Karel De Gucht au Centre for Economic Policy Research, le TTIP devrait générer une croissance de 0,5% du PIB et un gain de 545€ par ménage. Cependant cette croissance du PIB ne devrait être atteinte que dans 10 ans. L’effet serait donc de 0,05 point par an sur la croissance…Toujours selon l’ancien commissaire européen au commerce, il s’agissait d’une estimation pessimiste. Or, d’après des ONG telles que Friends of Earth Europe : il s’agit de l’estimation la plus optimiste du rapport. En effet, selon le centre de recherches, le gain le plus probable se situerait entre 41 et 306€ pour un ménage de 4 personnes en 2027. Sans surprise, le scénario le plus optimiste est celui de l’étude commandée par De Gucht qui prévoit la création de « millions d’emplois » (David Cameron, quant à lui, parle de 2 millions d’emplois en UE). Or, aujourd’hui même la Commission européenne se distancie de ces chiffres estimant qu’il est difficile de définir le réel impact sur l’emploi qu’aura le TTIP. Une étude universitaire américaine appliquant le modèle de calcul des Nations Unies « Global Policy Model"  parle quant à elle d’une diminution de la croissance allant de 0,3% à 0,5% couplée à une perte de revenu annuelle de 165 à 5.550€ par an et par habitant selon les pays concernés (1)

Lire la suite : TTIP, Question n°1: Quels sont les bénéfices estimés (et fantasmés) du Partenariat Transatlantique ?

P'tit déjeuner au Parlement dans le cadre des journées diplomatiques. Toujours très intéressant de discuter avec nos diplomates en poste à l’étranger.

Lire la suite : P'tit déjeuner au Parlement dans le cadre des journées diplomatiques.

Pour nombre d'entre-nous, c'est bientôt la fin de l'année. C'est déjà une bonne raison de nous retrouver autours d'un apéro. Cette rencontre conviviale sera l'occasion de vous remercier pour votre soutien tout au long de ces 10 années de vie parlementaire et pour ma récente réélection à la Présidence de la Fédération PS. Je vous donne donc rendez-vous pour prendre le verre de l'amitié,

 

Dimanche 26 juin 2011 dès 11h00

Lire la suite : Verre de l'amitié, dimanche 26 juin à La Louvière

Discours du 1er mai 2011 - Maison des Associations de La Louvière

Discours d'Olga ZRIHEN, Présidente PS de la fédération de Soignies à l'occasion du 1er mai fêté à la Maison des Associations de La Louvière.

Journée internationale des droits de la femme:
«Déjà cent ans et beaucoup reste à faire»
Newsletter du 08 mars 2011

À l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, ce mardi 8 mars, le Parti Socialiste organise sa traditionnelle distribution de roses dans toute la Communauté française.

A la Louvière aussi. Nous vous donnons rendez-vous ce mardi 8 mars à 16h30 à la Gare Sud
Programme des distributions de roses

 



Topo sur mes initiatives parlementaires concernant les droits de la femme...
Membre active du Comité d’avis sur l’égalité des chances entre les femmes et les hommes, j’ai été co-rapporteuse des nombreux débats qui ont été tenus au Sénat, juste avant les élections de 2010, sur le «Plafond de verre». Ce rapport de 121 pages est disponible sur Internet.
Lire la suite : Journée internationale des droits de la femme (Newsletter du 8 mars 2011)

Nos conclusions (à ma collègue Cindy et moi) du Colloque sur la Fracture numérique, qui s'est tenu au Sénat, le vendredi 25 février 2011

 



"La Bibliothèque Orientale".

Conférence de Serge Hustache, Député provincial et Concert de Mousta Largo. Le tout suivi d'une exposition.

CE MARDI 23 FÉVRIER DES 19h00 AU LYCÉE TECHNIQUE MAURICE HERLEMONT, RUE PAUL PASTUR, 1 À LA LOUVIÈRE

 

Lire la suite : Exposition des écrivains voyageurs

Amnistía Internacional

Communiqué de presse _ Le droit à l’alimentation, au logement, à l’éducation, au travail sur le même pied que les relations commerciales. La Sénatrice socialiste, Olga Zrihen, entend promouvoir ce principe au-delà des frontières avec sa proposition de résolution relative au protocole facultatif au PIDESC. Adoptée à l’unanimité en commission, cette proposition est approuvée en séance plénière ce jeudi 07 janvier 2010.

L’Europe fait actuellement face à une vague de froid d’une rare intensité. Chaque jour, des sans-abris dorment dans la rue. En France par exemple, trois cent cinquante-huit personnes sans domicile fixe (SDF) sont mortes en 2009, et quatre cette semaine !

Le droit au logement est un des droits fondamentaux qui fait partie du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC). Au même titre que le droit à l’alimentation, le droit à disposer de vêtements, le droit à l'éducation, le droit au travail dans des conditions justes et favorables, les droits syndicaux et de grève, le droit à la santé, le droit à la sécurité et aux assurances sociales et enfin le droit de participer à la vie culturelle et de bénéficier du progrès scientifique.

Lire la suite : Le droit à l’alimentation, au logement, à l’éducation, au travail sur le même pied que les...

(articles tirés de La Libre Belgique, Le Soir, La DH Mons, La DH Mons-Charleroi)

presse PSE Femmes

PES Women

Vice-Présidente de la branche "Femmes" du Parti Socialiste Européen, je me rends ce vendredi 13 et samedi 14 novembre 2009 au Congrès statutaire à Stockholm.

Outre l'aspect formel de cette réunion annuelle, c'est toujours une merveilleuse occasion de rencontrer des femmes battantes, politiques, leaders, qui luttent pour l'égalité des genres.


En savoir plus sur le PSE Women ? http://www.pes.org/fr/au-sujet-du-pse/pse-comment-ca-marche/le-pse-femmes

Pourquoi un Sommet mondial de l’alimentation en 2009 ?

L’insécurité alimentaire mondiale s’est aggravée et continue de constituer une dangereuse menace pour l’humanité. Les prix des denrées alimentaires se maintiennent à des niveaux obstinément élevés dans les pays en développement, si bien que le nombre de personnes souffrant de la faim ne cesse d'augmenter depuis quelques années. La crise économique mondiale qui se répercute sur l’emploi et exacerbe la pauvreté ne fait qu’aggraver la situation. Selon les estimations de la FAO, le nombre de personnes victimes de la faim pourrait croître de 100 millions en 2009 et dépasser le seuil du milliard.

Lire la suite : Rome: Sommet mondial sur la sécurité alimentaire (novembre 2009)

camps d'Auschwitz et 

Birkenau

Partie avec 50 jeunes, en autocars depuis Liège et sous l'organisation de l'asbl AGORA, je suis retournée une nouvelle fois dans ce camps de l'absolue horreur. Moments de recueillement, mais également une nouvelle occasion de partager avec les jeunes générations ce devoir de mémoire que nous devons perpetuer...

 

ZRIHEN_AUSCHWITZ_CRACOVIE.gif

InfosPort de signes religieux, philosophiques ou politiques distinctifs: Je participerai aux travaux.


le PS veut un débat serein pour aboutir à une solution constructive.
Le Bureau du PS a abordé ce matin la question du port des signes religieux, philosophiques ou politiques distinctifs dans la fonction publique et à l’école. Il a dans ce cadre entendu Edouard Delruelle, directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme.

Lire la suite : Question du port de signes religieux, philosophiques ou politiques distinctifs à l'école et dans...

Expo Suicide en faceL’exposition, « Le suicide en face », a été présentée par le Centre de Prévention du Suicide en février et mars 2009 à Bruxelles. Elle sera présentée aux Mutualités Socialistes Wallonnes à Namur du 10 au 25 septembre 2009, dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide, en collaboration avec le Centre de Prévention du Suicide.

L’exposition a l’avantage d’offrir au visiteur une vision claire et pertinente des enjeux de santé publique que recouvre la problématique du suicide (en termes de chiffres, causes de mortalité, accès aux soins, nombre de personnes touchées, etc.) mais aussi le drame humain qu’il représente, pour la personne en mal-être, pour ses proches, ses collègues,… et la société. Les pistes de prévention sont expliquées. Des interviews de médecins, psychiatres, psychologues, épidémiologistes, sociologues,… et autres documentaires aident à mieux comprendre la problématique et enrichissent les débats.

De plus, dans le cadre de l’exposition, des rencontres grand public seront animées par des professionnels :
- « Les idées reçues sur le suicide» : le 14/09, de 12h00 à 13h30 et le 15/09, de 18h00 à 19h30 ;
-« Le deuil après suicide » : le 21/09, de 12h00 à 13h30 et le 22/09, de 18h00 à 19h30.


L'inauguration de l'exposition est ouverte à tous, et aura lieu le jeudi 10 septembre, à 18h00, à l’occasion de la Journée mondiale de prévention du suicide.

Lieu : Mutualités Socialistes Wallonnes, Centre de formation, Chaussée de Waterloo 182 à 5002 Saint-Servais (Namur)

Infos : Centre de prévention du suicide et d’accompagnement, « Un pass dans l’impasse », au 081.777.150 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.preventionsuicide.be

Je suis ravie d'avoir pu participer ce WE des 12 et 13 septembre 2009, à Dublin, au Forum des Militants Socialistes Européens avec un super groupe francophone enthousiaste. Voici quelques photos qui m'ont été ramenées.

Forum PSE - Dublin 2009

Lire la suite : Les photos du Forum PSE de Dublin

 

Ce mercredi 9 septembre à 19 heures 30, j'aurai le plaisir de produire une intervention en la Maison de la Laïcité, Rue Mademoiselle Hanicq, 1 à Soignies (Château Paternoster – entrée : Rue Pierre-Joseph Wincqz)

 

pour traiter et débattre du sujet :

ÉMIGRATION, IMMIGRATION, INTÉGRATION, DISCRIMINATION.

Campagne électorale 2009 - En marge d'une rencontre-débat que la Secrétaire générale de la FGTB nous a fait l'honneur de produire à Lessines mardi 21 avril 2009, Anne a tenu ces paroles fort encourageantes.

 



 

Campagne électorale 2009 - Vidéo prise l'occasion de sa "causerie" comme il l'appelle, que Rudy nous a fait l'honneur de produire à La Louvière mercredi 22 avril 2009.



Campagne électorale 2009 - Je prononce un discours de 1er mai à La Louvière. Nous sommes en pleine campagne électorale, j'occupais la seconde place effective derrière Marc de Saint-Moulin. Avoir tant de monde à ce 1er mai, venu de toute la gauche, nous a donné du tonus pour la campagne.

 

Lire la suite : Discours du 1er mai 2009

Petite animation-vidéo de moins de deux minutes pour rappeler les quatre façons de voter valablement.

Il ressort en effet, qu’à l’occasion des élections législatives de 2007, 86% des 900.000 électeurs appelés aux urnes dans le Hainaut n’ont pas voté pour un(e) suppléant(e). Par hasard, par désintérêt ou… par crainte de produire un bulletin nul ?