Echange avec la Ministre wallonne de l'Emploi, suite aux résultats de l'enquête consacrée aux profils des personnes exerçant une deuxième activité professionnelle (Commission de l'Emploi, mardi 12 avril 2016):

Mme Zrihen (PS). - Madame la Ministre, les récents chiffres publiés par le SPF Économie mettent en évidence qu'entre 2004 et 2015 le nombre de Belges obligés de cumuler un deuxième emploi dans un contexte de reprise économique timide est passé de 156 000 à 185 000.

En effet, si les conséquences des événements économiques de 2008 ont amené les entreprises à structurer au maximum la flexibilité de la main-d'œuvre et à développer un encadrement des coûts, la réduction du pouvoir d'achat et le coût de la vie contraignent les travailleurs à trouver d'autres sources de revenus.

Lire la suite : L'accroissement de cumuls d'emplois

Des premiers chiffres qui donnent à se réjouir du succès. Question orale posée en commission de l'Emploi du Parlement de Wallonie, mardi 12 avril 2016:

Mme Zrihen (PS). - Madame la Ministre, la campagne « Hé lapin, sois malin ! » - traduction allemande : Schnupperwochen – s'est déroulée entre le 29 mars et le 9 avril 2016. L'objectif était, pour des jeunes de 15 à 18 ans n'étant pas dans une situation contractuelle – alternance, convention de stage ou PFI – d'entrer dans le monde du travail par des stages en entreprise, non rémunérés, d'une durée d'un à 10 jours, pour découvrir et être sensibilisé à un métier de leur choix.

Lire la suite : Premiers résultats de la campagne « Hé lapin, sois malin ! »

(Avril 2016) Alliance for Youth, trop tôt pour une évaluation, mais les outils se mettent en place. Première question parlementaire, première réponse de la ministre:

Lire la suite : Alliance for Youth, le FOREm réalisera un reporting pour 2016

 

En séance plénière du Parlement de Wallonie de ce 10 mars 2016, j’ai souhaité interroger la Ministre Tillieux sur un sujet qui doit retenir toute notre attention.

En effet, cette question fait suite à une étude publiée par le Syndicat neutre des indépendants (SNI), en collaboration avec la Fédération nationale des Bouchers, charcutiers et traiteurs de Belgique, et réalisée sur base des chiffres du SPF Économie, qui montre que le nombre de boucheries/charcuteries a baissé de 10 % en cinq ans.
 
J’ai souligné que le métier artisanal, à mi-chemin entre l'élevage et la gastronomie, est un acteur vivant de notre patrimoine et doit être préservé.

Lire la suite : Boucheries-Charcuteries: Secteur en pénurie recherche des candidats qualifiés !

 

En collaboration avec le FOREM et avec le soutien du Plan MARSHALL 4.0, l’Agence wallonne à l'exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) propose un dispositif de stages et de formations à l'étranger. Près de 80 % des personnes ont trouvé un emploi dans les six mois suivant le stage, dont 50 % dans l'entreprise au sein de laquelle s'est déroulée la mission.

En réponse à ma question orale posée mardi en commission de l'emploi et de la formation, au Parlement de Wallonie, la ministre Eliane Tillieux détaille le plan dont nous pouvons nous réjouir de son succès. Plus d'info ci-dessous et sur http://www.explort.be

Lire la suite : Connaissez-vous le programme EXPLORT ?

 

Longtain: Un conseil d'administration crucial ce jeudi soir, avec la volonté du gouvernement wallon de collaborer "pour voir s'il est possible de sauver l'entreprise". Echange sur le sujet avec le Ministre Jean-Claude Marcourt (Commission de l'Economie, mardi 16 février 2016):

Lire la suite : Longtain: conseil d'administration crucial

Lire la suite : Fermeture des Laminoirs de Longtain- Le Groupe PS salue le courage des travailleurs!

 

Le Service interfédéral de lutte contre la pauvreté a publié son rapport où il observe la manière dont les services publics permettent de garantir l’effectivité des droits fondamentaux. Echange avec Paul Magnette, Ministre-Président, au sujet de ce rapport:

Mme Zrihen (PS). - Monsieur le Ministre-Président, dans un article paru récemment, le Service de lutte contre la pauvreté appelle les services publics à la rescousse. En effet, les droits des personnes précarisées sont de plus en plus fragilisés. Alors qu’au Nord, certains et en particulier, oserais-je le nommer, Bart De Wever veut revoir à la baisse les dépenses en matière de sécurité sociale, que la Belgique se fait attaquer par l’Europe à cause de son régime fiscal bien trop favorable aux multinationales, le Service de lutte contre la pauvreté donne de la voix pour rappeler que la pauvreté et la précarité c’est aussi et surtout l’affaire des services publics.

Lire la suite : Investir dans les services publics - Lutter contre la pauvreté

 

A l’initiative d’une proposition de résolution au Sénat, en 2012 (1), visant à imposer aux compagnies de télécoms plus de transparence sur l’origine des minerais utilisés dans leurs produits, j’ai aujourd’hui relayé ces préoccupations au niveau régional.

Question parlementaire à Paul Magnette, Ministre-Président de la Région Wallonne :

Mme Zrihen (PS). - Monsieur le Ministre-Président, les minéraux de conflit – que l'on appelle plus généralement conflict minerals – font référence à des minéraux provenant des zones de conflit, extraits dans des conditions insoutenables et qui bafouent les droits de l’Homme, et dont les profits permettent l’existence de groupes armés. Nous avons bien sûr dans nos tablettes, nos GSM et un certain nombre d'autres appareils, ce que l'on appelle couramment les minerais du sang.

Lire la suite : Minéraux de conflits, au Parlement de Wallonie

Plus d'articles...