Après avoir exposé le 1er plan wallon de lutte contre la pauvreté (voir vidéo précédente, Paul Magnette répond à plusieurs participants du débat citoyen consacré à la lutte contre la pauvreté en Wallonie qui s'est tenu en 2015 dans l'hémicycle du Parlement de Wallonie.

Lire la suite : Echange entre le public et Paul Magnette sur le 1er Plan Wallon de lutte contre la Pauvreté

Un propos clair et direct qui met le 1er Plan Wallon de lutte contre la pauvreté en perspective. "Etre pauvre, ça coûte cher" nous rappelle Paul Magnette, Ministre-Président de la Région Wallonne qui coordonne le plan, avant d'énumérer des exemples concrets de progrès que constitue son initiative.

La députée socialiste Olga Zrihen introduit le débat citoyen consacré à la lutte contre la pauvreté en Wallonie, qui se tenait cette année (2015) dans l'hémicycle du Parlement de Wallonie.

Lire la suite : Introduction d'Olga Zrihen - Débat citoyen Lutte contre la Pauvreté en Wallonie

 

La semaine de la mobilité s'est tenue du 16 au 22 septembre 2015. Il est temps d'en tirer le bilan et les perspectives. Ce fut l'objet de ma question écrite introduite le 30 septembre et dont voici la réponse:

Olga Zrihen (Députée, PS) - Cette année, le covoiturage était à l'honneur durant la semaine de la mobilité. L'accent a été mis sur plusieurs initiatives : le développement et l'utilisation de l'application ComeOn , la sollicitation des communes à mettre en place des actions, un appel aux familles et aux écoles...

Sur le site internet dédié, un « calculateur mobilité » a été mis à disposition des usagers. Dans son utilisation la plus simple, l'outil peut proposer des données quelque peu surprenantes (le remplacement de la voiture par le bus sur un trajet de 6 km ne coûterait que 34 euros par an).

Lire la suite : Semaine de la mobilité 2015 - Bilans et perspectives

Question orale de Madame Olga Zrihen à Jean-Claude Marcourt, Ministre en charge de l’Economie

Monsieur le Ministre,

Juillet et août n’ont pas permis aux Laminoirs de Longtain de trouver une issue positive. La situation est telle que les négociations avec Monsieur Jourdain ne présagent rien d’encourageant et les employés n’ont ni été payés depuis 3 mois ni reçus de complément de chômage économique.

Rappelons qu’après le rachat des parts de la SOGEPA par l’actuel propriétaire, une décision d’entamer une procédure de réorganisation judicaire a été introduite. A plusieurs reprises, Monsieur Jourdain a souhaité la clôturer mais le tribunal de commerce de Mons n’a pas donné encore suite à sa demande.

Lire la suite : Longtain, bis, ter et quater

Question orale de Mme Zrihen a m. Magnette, ministre-président du gouvernement wallon, sur « l'évasion fiscale dans le cadre de l'accord de libre-échange entre l'union européenne et Singapour »

Mme Zrihen (PS). Monsieur le Ministre, nous partons vers un cadre d'accord de libre-échange entre l'Union européenne et Singapour ; un accord de libre-échange qui se négocie actuellement entre l'Union européenne et qui pose plusieurs questions en matière de fiscalité.

Selon la Commission européenne, cet accord vise à libéraliser et à faciliter l'investissement entre les parties. Or, la libéralisation des services fait partie intégrante de l'accord et inclut les services financiers.

Pourtant, Singapour reste mondialement connue pour son régime fiscal particulièrement avantageux. Il faut rappeler que cette évasion fiscale – puisqu'il s'agit bien d'une évasion fiscale – représente un manque à gagner de 1.000 milliards d'euros par an pour l'Union européenne.

Lire la suite : L'évasion fiscale dans le cadre de l'accord de libre-échange entre l'union européenne et Singapour

[ndlr: Les déclarations d'intérêt régional sont une nouveauté depuis cette session 2015-2016. L'orateur dispose d'une minute, sans note, pour l'exposer]

Lire la suite : Vidéo: Jean Louvet au Parlement de Wallonie

Mme Zrihen (PS). - Monsieur le Président, ce qui est extrêmement particulier, ce serait de s'imaginer que nous vivrions en Région wallonne dans une île complètement coupée de tout et que, bien entendu, il ne serait pas question de parler de l'Europe, que, bien entendu, il ne serait pas question de parler du Fédéral et que, bien entendu, nous sommes dans l'autonomie la plus complète. Oui, c'est vrai, il y a peut-être les communes qui sont clairement identifiées et qui sont au premier rang de celles qui aujourd'hui se retrouvent dans la situation de devoir partout en Europe, partout en Région wallonne, partout au Fédéral, de devoir gérer la migration.

Lire la suite : Vidéo: Intervention sur l'accueil des réfugiés (Parlement Wallon, 23 sep 2015)

Plus d'articles...