L’année 2010 est l’année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Les chiffres récemment publiés par la Banque Nationale révèlent une augmentation des difficultés de paiement auxquels sont confrontés les ménages, notamment en Wallonie, et indiquent également une évolution importante du nombre de personnes ayant recours à la procédure de règlement collectif de dettes

La question du surendettement concerne tous les niveaux de pouvoir.

Au plan régional, un protocole d'accord entre la Communauté Française, la Cocof et la Région wallonne est actuellement en cours de discussion, en vue de coordonner les programmes d'action et de prévention de l'endettement.

Au niveau de l'Etat fédéral, je crois savoir qu'une conférence interministérielle est programmée en fin de mois (le 23/02/10).

Par ailleurs, la présidence Belge de l'Union Européenne constitue un cadre propice à la prise en compte de cette problématique et à la construction de politiques cohérentes et coordonnées.

A cet égard, l'Observatoire du Crédit et de l'Endettement organisera un colloque relatif à la prévention et à la prise en charge du surendettement, visant à dégager des modèles d'intervention dans chacune de ces deux orientations.

Néanmoins, vous conviendrez que la prévention du surendettement et la lutte contre ce fléau n'est envisageable que si elle s'accompagne d'une réglementation stricte en matière de crédits à la consommation.

Monsieur le secrétaire d'Etat,

C'est dans ce contexte que je souhaite attirer votre attention sur la question du surendettement de nos concitoyens:

Pourriez-vous nous informer sur les points particuliers figurant à l'ordre du jour de la conférence interministérielle du 23/02/10 ?

Comment la coordination des actions de sensibilisation (notamment des jeunes) est-elle assurée dans le cadre de l'élaboration d'une politique commune ?

A titre complémentaire, quelles sont les mesures spécifiques, développées dans le cadre de politiques de lutte contre le surendettement?

Enfin, pensez-vous qu'il convienne de revoir le cadre réglementaire relatif aux crédits à la consommation?